HUB, all shall pass

En débarquant à Djibouti, je suis très impressionnée par la présence du port, des ports plutôt, le HUB en pleine expansion, qui bouleverse toute la dynamique des courants dans la baie, avec ses énormes grues girafes et les dizaines de vraquiers et supertankers qui stationnent au large en pleine crise alimentaire en Ethiopie – des incroyables boutres qui transportent marchandises et réfugiés yéménites -ou encore les bâtiments gris militaires. Le fantôme de Fernand mon grand-père me fait la visite, comme à Brest quand j’embarquais toute petite avec lui sur les superpétroliers.

.